Conseils Prestashop par la Compagnie E-commerce

Une entrevue avec Arnaud Merigeau, expert Prestashop de la Compagnie E-commerce :

C’est qui La Compagnie ? 

Arnaud : La Compagnie E-commerce est une agence web composée de deux associés (Jérome Darsouze et moi même) tous deux indépendants. Jérome travaille la partie commerciale, moi la partie production. On s’est associé pour compléter nos compétences et cette méthode semble efficace sur nos projets.

Quels sont vos différents parcours ?

Jérome travaille depuis plus longtemps dans le milieu avec 10 ans d’expérience dans le e-commerce en tant que directeur marketing chez Photoservice. Pour ma part, j’ai commencé avec une licence e-commerce orientée gestion de projet à l’issue de laquelle je suis devenu responsable de piles-et-plus.fr. Et je me suis lancé ! Je travaille aujourd’hui à mon compte en indépendant sur de la création de site WordPress et Prestashop.

Comment es-tu arrivé dans le e-commerce ? 

En découvrant la licence ! A l’époque j’étais proche du tourisme avec de la vente de voyages traditionnelle en agence. En 2008, la vente de voyages en ligne s’est fortement développée. J’ai fait le parallèle assez naturellement. J’aime beaucoup la partie conseil en web mais ce qui m’intéresse le plus c’est la création, aussi bien graphiquement que techniquement.

En quoi ton métier s’inscrit dans ce domaine ?

À Pile et Plus, on utilisait une solution d’agence qui gérait la mise en ligne des produits, la vente et la gestion commerciale, ça restait sommaire. En fait, il existe beaucoup de solutions optimisées pour le e-commerce avec davantage de fonctionnalités, comme la gestion des promotions ou le service après-vente, dont Prestashop et Magento.

Pourquoi préférer Prestashop ? 

J’ai eu l’occasion de traiter avec Magento, orienté pour le moyen à gros commerce. Prestashop s’axe plutôt sur du petit à moyen e-commerce. Cela n’empêche pas des boutiques de faire des millions de chiffre d’affaire avec ! L’intérêt de Prestashop, logiciel français, c’est qu’il regroupe toutes les fonctionnalités qui répondent aux besoins de 80% des marchands. Il est simple a déployer et à prendre en main pour rendre le marchand autonome sur les ventes et leur suivi…

 

En tant qu’expert, quels sont les trois conseils que tu donnerais pour réussir une refonte Prestashop?

N°1 Se préparer ! Une refonte Prestashop ne se réalise pas en 5 minutes, il faut prendre le temps nécessaire.
N°2 Prévoir tous les cas de figures. Notamment si le site dispose de fonctionnalités particulières (un abonnement, un configurateur de produit…).
N°3 Tester les données avant la migration. Importer des produits tests, des clients tests, des commandes tests. Vérifier s’il on peut s’enregistrer, se connecter et effectuer des commandes avant de lancer le site.

Quelles problématiques peut-on rencontrer lors d’un passage sur Prestashop?

Dans le cadre d’une refonte on trouve deux types de cas : soit on effectue un passage d’une ancienne version de Prestashop sur une version plus récente, soit il s’agit d’une refonte visuelle. Dans ce dernier cas, il faut vérifier la comptabilité de toutes les fonctionnalités (modules, thèmes graphiques) et assurer le transfert des données (clients, commandes, catalogue produits, catégories) vers une nouvelle boutique.


Quelle méthodologie appliquer ?

Si mon site est issu d’une solution Prestashop, il y a quatre étapes à suivre : 1) créer la nouvelle apparence graphique, 2) transférer les nouvelles fonctionnalités, 3) transférer les données tests et 4) transférer les données finales le jour J lors de la migration (catalogue, clients, commandes).
Si mon site est issu d’une autre solution, il faut évaluer les besoins et analyser leur mise en place sur Prestashop (car il peut y avoir des dysfonctionnements) avant d’appliquer la méthodologie.

Comment faire pour éviter les difficultés ?

La première chose, c’est de mettre en place une feuille de recette. Elle permet de lister et de regrouper tous les points majeurs pendant la refonte, dont les fonctionnalités et les visuels qui vont être utilisés en terme de contrôle. La deuxième chose, c’est d’utiliser Google Analytics dès le départ. Vous pourrez ainsi tracer toutes les sources de trafic qui apparaissaient avant la refonte, analyser leur évolution, savoir pourquoi la cible augmente ou diminue, observer quelles sont les pages de destinations, bref, comprendre votre « tunnel » de conversion.

De quoi a-t-on besoin avant d’envisager une refonte ?

D’un budget ! Même en dehors du site et de la refonte il va falloir communiquer et une partie du budget devra être allouée sur la partie marketing. On ne peut pas le négliger. Il faut aussi préparer toutes les fonctionnalités dont on a besoin. Vérifier leur compatibilité avec la version de Prestashop que l’on va mettre en place.

En quoi les échanges entre La Compagnie et Indixit sont utiles au bon déroulement d’un projet de refonte sur un site e-commerce ?


Il y a un intérêt assez central à travailler avec une société comme Indixit dans le sens où, lors d’une refonte, le trafic, la notoriété et la visibilité de l’ancien site dans les moteurs de recherche sont déjà acquis. Or, lorsque l’on va entamer le processus de refonte, on va venir perturber cette visibilité d’origine. Le travail d’Indixit consiste justement à mettre en place des actions techniques et des contenus pour faire en sorte que cette visibilité déjà acquise, le reste. L’importance de ce travail vient du fait que le trafic naturel, révélé comme le moins cher des coûts, présente des résultats très positifs pour l’acquisition de clients puis de commandes. Dans un deuxième temps, il va y avoir un travail d’optimisation des contenus, coeur de domaine d’Indixit, afin de conserver et d’améliorer cette visibilité.

 

Ce sujet vous a intéressé ? Retrouvez tous les bons conseils d’Arnaud Merigeau !

 

Ça vous a plus ? Partagez le !
Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *